info.caboteur@gmail.com

Chronique d’une femme décalée n°3 - Les moments "OUPS"

LES MOMENTS "OUPS"

« C’est la vie » parce qu’on a toutes de moment oups… Nan mais sérieux c’est quoi cette nouvelle pub pour des protège-slips ??? J’ai dû m’arrêter de manger ou de faire le truc que je faisais quand je l’ai entendu pour la première fois à la télévision. La nana est en train de faire un truc d’une banalité pure et voilà t’y pas qu’elle finit par passer par le registre de la banalité pure des fuites urinaires chez les femmes. Elle appelle ça de façon gentillette son moment « oups » et surtout en rajoute une couche avec « on a toutes des moments oups, c’est la vie ! »

D’abord, je ne suis pas sûre que TOUTES les femmes aient des moments « oups » et surtout faire voir une minette d’à peine trente ans pour vanter les mérites de ce genre de produit, je suis ne pas sûre que la cible visée par les marketeurs soit bien respectée là ! Si à à peine trente, tu as déjà des moments oups, je pense qu’il vaut mieux consulter plutôt que de se contenter de porter des TENA ! Parce que les fuites urinaires, ce n’est pas plutôt un truc de mamie ça ? Bon, désolée les mamies, mais franchement, c’est un truc à vous ça ? Non, bon, selon les études, c’est une femme sur quatre et une femme sur trois à partir de 60 ans. Mais ce n’est vraiment pas une fatalité et des solutions existent hormis la fameuse TENA, spéciale moment oups !!!

Il parait que c’est tabou en fait, on n’ose pas parler de ses fuites urinaires à son médecin et on reste avec ces moments « oups » et sa petite TENA.  Alors ou je suis trop nulle ou je suis sans tabou, mais franchement quand j’ai vu cette pub banalisée, quelques choses qui peuvent être évité, ça m’a un peu révolté ! On a des fuites, bah ce n’est pas grave TENA est là ! Bon ok, je ne suis pas concernée par les moments oups pour l’instant, mais franchement, moi si ça m’arrive, je ne me contente pas d’acheter une TENA ! Du coup, ça me fait me poser la question, en France dans les pubs pour les protections féminines, de moment oups ou de période mensuelle normale, on déguise souvent la réalité non ? On a des règles bleues (et oui mesdames, vous êtes descendantes de la schtroumphette, vous ne le saviez pas ?) et on a des moments oups, plutôt que des fuites urinaires ! On nous prend vraiment pour des nazes non ?

Et le pire, c’est aussi la pub pour le saignement des gencives ! On voit quelqu’un cracher (c’est dégueulasse quand même) dans un lavabo du dentifrice avec un peu de rouge dedans (le contraste de blanc et rouge) Alors il ne faut pas se leurrer, pour une fois qu’on nous montre la vérité (et oui quand on saigne des gencives en se brossant les dents, on crache du sang) et bien les publicitaires français n’ont rien inventé, parce que cette pub (je me redis, mais dégueulasse, c’est des trucs intimes le saignement de gencives non ?) ben ça faisait belle lurette que je la voyais chez nos voisins anglais ! Et que d’ailleurs, je l’avais trouvé dégueulasse la première fois que je l’ai vu ! Bon ok, là c’est trop de dégueulasse, faut que je trouve un synonyme. Dégoûtant ? C’est mieux non ? Enfin, revenons à nos moments « Oups », car je m’égare là.

Moi, je dis qu’effectivement, on ne devrait pas banaliser les problèmes de santé comme ça. Alors imaginé, une pub pour un cancer qui finirait par « toute façon, c’est la vie » Oui ok, c’est la vie, mais on serait un peu révolté quand même, et puis chaque problème à toujours une solution. Et le pire, c’est que la pub se termine par : » Lights By Tena est un dispositif médical… » Bon, je capitule alors, car le protège-slip est donc bien un remède miracle aux fuites urinaires, et c’est moi qui n’ai rien compris à la pub ! Pour résumer, si vous avez des moments « oups », votre médecin vous prescrira surement des protège-slips ! C’est la vie !

Aurore Guillard

La femme décalée de la chronique

Chronique d'une femme décalée n°4 - Le Couple

1er JUILLET-10 JUILLET 2016 : 44ème FESTIVAL İNTERNATIONAL DU FILM DE LA ROCHELLE PLAISIRS ET FRUSTRATIONS / DÉCEPTIONS D’UNE FESTIVALIÈRE