info.caboteur@gmail.com

Qui sont nos vrais amis ????

Qui sont nos vrais amis ????

Oups j’ai un peu de retard dans mes chroniques, j’espère que je ne vous ai pas trop manqué ? Bon allez c’est bientôt l’été, les vacances, et la femme décalée que je suis vous abandonnera pour mieux vous retrouver à la rentrée… ou Pas ! Mais avant de partir en vacances et parce que les vacances c’est aussi un moment propice à ça, je me suis posé une question : qui sont nos vrais amis ? Les amis, ils sont censés être là tous les jours à nos côtés et les vacances ça permet de retrouver aussi ceux qui sont loin, de faire la fête, bref d’être ensemble. Pourtant, plus le temps passe ou plus je vieillis (non mais ça c’est moche de dire ça) je me dis que c’est difficile d’avoir de vrais amis. Parce d’abord c’est quoi la définition d’un vrai ami ? Une personne sur qui on peut toujours compter, une personne qui accourt au moindre pépin que vous avez, une personne qui vous aime sans juger ? Des fois, on peut être déçu de ses vrais amis et encore une fois penser que c’était des vrais amis et finalement, et bien non. Dans les complications perpétuelles de la vie d’aujourd’hui, comment être sûr(e) de nos amis et d’abord pourquoi doit-on être sûr(e) de nos amis ? Après tout, on ne devrait pas se prendre la tête ?Pour une fois, je vais parler de ma propre expérience, c’est pour la dernière de la saison. Un jour je me suis trop inquiétée pour un de mes amis, j’avais peur pour lui, la peur n’évite pas le danger, je sais, et je lui ai fait part de mes inquiétudes, une amitié vieille de plus de 10 ans vous pensez, je ne pouvais pas me tromper ! Et bien à mon grand regret, j’ai eu tort de m’inquiéter pour mon ami et on me l’a bien fait comprendre, surtout son entourage et comme j’ai compris que même cet ami me donnait aussi tort, je crois bien qu’aujourd’hui je viens de perdre un ami. Alors, je me torturais encore l’esprit en me disant : si j’avais été à sa place, est-ce qu’il aurait fait la même chose ? Et bien, oui, j’avais été à sa place et j’avais pris son inquiétude pour une marque de confiance et surtout j’avais l’impression que cet ami, c’était pareil que ma famille. Comme quoi, on ne connait jamais vraiment les gens… Alors dans un monde, ou souvent entre amis, on se critique, on se cajole et au final, on n’est pas forcément sincère, comment exister aux yeux des autres sans arrière-pensée ? Comment faire en sorte que l’amitié, la vraie, reste sacrée ? Comment éprouver du bonheur pour son prochain, sans l’envier ? Comment donner sans espérer recevoir en échange, sans attendre quoi que ce soit, pour ne pas être déçu ? Et surtout, comment ne pas être trahi par ses amis ? Ah ben là, vous attendez des réponses hein ??? C’est bien, attendez encore parce que je n’en ai pas ! Je n’ai pas de réponses pour savoir qui sont mes vrais amis, parce que je ne suis qu’un être humain qui compose avec un caractère de femme décalée (alors là c’est déjà compliqué) et qui fait des erreurs sans arrêt. Mais, une chose est certaine, je resterai vraie pour mes amis, sans cajolerie ou jalousie, je serai à leurs côtés si besoin, pour rire ou pleurer, et encore une fois, certainement, je me tromperai à leur sujet. Profitez bien de cet été mes chers amis, pour rire et pleurer, pour vous aimer ou vous engueuler parce qu’au final, sans ça, il n’y a pas vraiment d’amitié !

Aurore Guillard

La Femme Décalée de la Chronique

Chronique d’une femme décalée le retour !

Chronique d’une femme décalée le retour !

Société de Serf-Vices : Ah, la bonne blague

Société de Serf-Vices : Ah, la bonne blague